Transparents de la septième revue de sprint de l’expérimentation ISTEX LOD. Le jeu consiste à trouver pourquoi cette revue est intitulée «Avant 16 heures…». On y présente les apports de l’équipe aux derniers développements de LODEX (tests, déclaration de bugs), l’enquête qui a permis de comprendre pourquoi l’exploitation de l’API ISTEX n’était pas fiable (pour obtenir les informations bibliographiques de base des documents), un affinage du modèle de DATA ISTEX, l’activation des requêtes SPARQL fédérées via l’émancipation du triple store par rapport au proxy interne, l’évaluation de notre méthode de désambiguïsation avec des données SemEval, et quelques aspects de communication (APSEM, SemWeb Pro, poster Data ISTEX).

Ce sixième sprint d’ISTEX LOD, nommé « elles arrivent » en informations bibliographiques présente le script de transformation d’un flux de notices JSON en triplets contenant les informations bibliographiques de base des notices. Pour faire ça, nous avons ajouté des propriétés à l’ontologie ISTEX. C’est aussi l’occasion de présenter un schéma global du modèle des données chargées dans le triple store. Nous utilisons les corpus étiquetés de la tâche 12 de SemEval 2019 pour évaluer nos programmes de désambiguïsation et d’alignement vers GeoNames. Le triple store ISTEX est maintenant déclaré auprès de WikiData, ce qui devrait permettre les requêtes SPARQL fédérées à partir de notre endpoint.

Le cinquième sprint d’ISTEX-LOD a eu lieu pendant les vacances, et s’intitule logiquement « SPARQL Plage ». On y présente des requêtes SPARQL évoluées (et fédérées), une analyse des données de notre Triple Store, une nouvelle manière d’ajouter les données bibliographiques de base, et la désambiguïsation des entités nommées géographiques dans le corpus.

Support de la quatrième revue de sprint de l’expérimentation ISTEX LOD, dont le nom, inspiré de Wikidata est « Vite, des données! ». On y parle des améliorations de divers formats de lodex, de requêtes SPARQL non triviales dans data.istex.fr, des alignements entre le jeu placename-entity et Wikidata via les identifiants GeoNames, de l’affichage de données distantes dans lodex, de la désambiguïsation des placenames.

Support de la troisième revue de sprint de l’expérimentation ISTEX LOD, intitulée « Oketi Poketriple! ». Les sujets abordés comprennent l’affichage dans lodex d’informations rapatriées sur des SPARQL EndPoints distants, les problèmes rencontrés en voulant faire des requêtes fédérées, des alignements internes à data.istex.fr, l’affichage dans le jeu placename-entity d’informations de la BNF, par un alignement via l’URI geonames.