1. Accueil
  2. Docs
  3. Pour tout savoir sur Lodex !
  4. Les loaders

Les loaders

Dans Lodex, un loader un fichier de configuration permettant de charger/importer dans une instance un jeu de données.

Lodex propose différents loaders, qui correspondent à différents formats source pour le jeu de données à charger :

    Loaders d’import d’un fichier CSV

    • CSV – avec des virgules (csv-comma)

    Pour l’import d’un fichier au format CSV de type “comma” : représentation de données tabulaires sous forme de texte, les valeurs de chaque cellule étant séparées par des virgules.

    • CSV – avec des points virgules (csv-semicolon)

    Pour l’import d’un fichier au format CSV de type “semicolon” : représentation de données tabulaires sous forme de texte, les valeurs de chaque cellule étant séparées par des points-virgules.

    • CSV – détection automatique du séparateur (csv)

    Pour l’import d’un fichier au format CSV : représentation de données tabulaires sous forme de texte, les valeurs de chaque cellule étant séparées par des virgules ou des points-virgules

    Loaders d’import d’un fichier TSV

    • TSV – avec des tabulations (tsv)

    Pour l’import d’un fichier au format TSV : représentation de données tabulaires sous forme de texte, les valeurs de chaque cellule étant séparées par des tabulations.

    • TSV – avec des tabulations et des guillemets (tsv-double-quotes)

    Pour l’import d’un fichier au format TSV : représentation de données tabulaires sous forme de texte, les valeurs de chaque cellule étant séparées par des tabulations et encadrées de double quote.

    • TSV –  Web Of Science (tsv-wos)

    Pour l’import d’un fichier au format TSV exporté suite à une recherche sur le service Web of Science : représentation des champs regroupés par ligne et séparés par le caractère tabulation.
    Si le nom de certains champs correspond à une valeur prédéfinie, l’import déclenche des enrichissements automatiques (découpage des adresses, correction des affiliations avec Netscity, etc.)

    => quels champs, quels noms ?

    Loaders d’import d’un fichier TXT

    • TXT – description de corpus (corpus) 

    expérimental – Pour l’import d’un fichier ou d’un URL au format .corpus, créé pour les besoins du projet ISTEX. Ce loader est destiné à créer un corpus de documents ISTEX à partir des identifiants qu’il contient.

    • TXT (sur lodex) (XML) – triplets RDF (rdf)

    Pour l’import d’un fichier ou d’un URL au format XML respectant la norme RDF.
    Chaque ressource est construite à partir de la balise XML immédiatement en dessous de la balise racine du type <rdf:RDF>. Cette arborescence est paramétrable.
    => Comment ?

    Loaders d’import d’un fichier JSON

    • JSON – avec un tableau (json)

    Pour l’import d’un fichier au format JSON contenant une liste d’objets (tableau d’objets). Chaque objet est interprété comme une ressource.
    Exemple : [{…}, …, {…}]

    • JSON – compatible API Conditor (json-conditor)

    Pour l’import d’un fichier au format JSON obtenu avec l’API Conditor et contenant contenant une liste d’objets spécifiques (tableau d’objets).
    Ce loader sélectionne et simplifie les objets extraits de la base Conditor. Il conserve uniquement 119 champs pour chaque notice Conditor. Chaque objet est interprété comme une ressource.

    Exemple : [{…}, …, {…}]

    • JSON – compatible API ISTEX (json-istex)

    Pour l’import d’un fichier au format JSON correspondant à celui généré par l’API Istex.
    Le f
    ichier JSON doit comporter un objet contenant un champ hits, qui est impérativement un tableau d’objets. Chaque objet est interprété comme une ressource, les champs autres que hits sont ignorés.
    Exemple : {hits:[{…}, …, {…}]}

    • JSON – compatible API Lodex (json-lodex) 

    Pour l’import d’un fichier au format JSON correspondant à celui généré par l’API Lodex.
    Le fichier JSON doit comporter un champ
    data, qui est impérativement un tableau d’objets. Chaque objet est interprété comme une ressource. Les champs autres que data sont ignorés.
    Exemple : {data:[{…}, …, {…}]}

    Ce type de format est généré par le programme HarvestCorpus et par certains exporters Lodex. Dans ce dernier cas, il est possible d’exporter les données d’une instance Lodex pour les importer dans une autre instance.

    • JSON – compatible ontologie OntoTDM (json-protege)

    expérimental – Pour l’import d’un fichier au format JSON-LD, qui décrit un graphe de ressources. Le loader transforme le graphe en une liste de ressources contenant des sous-ressources.
    Par défaut, le loader garde uniquement comme ressource principale les nœuds RDF correspondant à
    obo:IAO_0000594. Cette valeur est paramétrable. =>Comment ?

    En JSON-LD il est courant de désigner un champ par une URI (ce qui est incompatible avec une base MongoDB). Le loader cherche à remplacer toutes les URI pas des URI avec préfixe. La liste est paramétrable. S’il oublie une URI, l’import échouera.  quel est le rôle de ce paragraphe ?

    • JSON import Lodex (export dataset de Lodex)

    A faire

    Loaders d’import d’un fichier XML

    • XML – détection automatique du chemin (xml)

    Pour l’import d’un fichier ou d’un URL au format XML. Ce loader cherche à détecter automatiquement la norme utilisée.
    Chaque ressource est construite à partir d’une balise XML connue dans une liste prédéfinie, qui est paramétrable.

    • XML – document TEI (tei)

    Pour l’import d’un fichier ou d’un URL au format XML respectant la norme TEI. Cette norme est principalement utilisée pour représenter des textes.
    Chaque ressource est construite à partir d’une balise <tei>. Celui-ci doit être immédiatement en dessous de la balise racine du type <
    teiCorpus>. Cette arborescence est paramétrable. => Comment ?

    • XML – flux ATOM  (atom)

    Pour l’import d’un fichier ou d’un URL au format XML respectant la norme de syndication ATOM. Cette norme est principalement utilisée par les blogs pour rendre accessible leurs articles dans des sites tiers (syndication).
    Chaque ressource est construite à partir des métadonnées  de chaque article contenu dans le flux ATOM. Les métadonnées du site en lui-même sont ignorées.

    • XML – flux RSS (rss)

    Pour l’import d’un fichier ou d’un URL au format XML respectant la norme de syndication RSS. Cette norme est principalement utilisée par les blogs pour rendre accessible leurs articles dans des sites tiers (syndication).
    Chaque ressource est construite à partir des métadonnées  de chaque article contenu dans le flux RSS. Les métadonnées du site en lui-même sont ignorées.

    • XML – métadonnées MODS (mods)

    Pour l’import d’un fichier ou d’un URL au format XML respectant la norme MODS. Cette norme est principalement utilisée pour représenter des données bibliographiques.
    Chaque ressource est construite à partir d’une balise <mods>. Celui-ci doit être immédiatement en dessous de la balise racine du type <
    modsCollection>. Cette arborescence est paramétrable. => Comment ?

    • XML – vocabulaire SKOS (skos)

    Pour l’import d’un fichier ou d’un URL au format XML respectant la norme SKOS. Cette norme est principalement utilisée pour représenter des thésaurus documentaires, classifications ou d’autres types de vocabulaires contrôlés ou de langages documentaires.
    Chaque ressource est construite à partir d’un concept SKOS. Celui-ci doit être  décrit dans une balise XML immédiatement en dessous de la balise racine du type <rdf:RDF>. Cette arborescence est paramétrable.
    => Comment ?

    Loaders d’import d’un fichier extrait d’Istex

    • ZIP – résultat de dl.istex.fr (zip)

    Pour l’import d’un répertoire compressé contenant un corpus téléchargé avec ISTEX-DL, en format zip.Ce répertoire contient, pour chaque document du corpus, un répertoire de fichiers avec a minima le fichier JSON issu de l’API ISTEX contenant les métadonnées du document.
    Le loader traite 59 champs de métadonnées des fichiers JSON du corpus, afin de pouvoir les exploiter dans LODEX.

    Loader générique

    • AUTO – avec l’extension du nom de fichier

    Le loader détermine automatiquement le format des données selon l’extension du jeu de données, en se fondant sur l’analyse de la première colonne du fichier à importer.
    Ce loader doit donc pouvoir trouver dans les données explorées un séparateur (tabulation, point virgule) lui permettant de détecter la structure du jeu de données.

    Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non

    Comment pouvons-nous aider ?